Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

J'AI LU

 

 NÉ D'AUCUNE FEMME

Franck Bouysse

La manufacture de livres
334 pages




« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile ». - Et alors, qu'y-a-t-il d'extraordinaire à cela ? Demandais-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De quoi parlez-vous ? - Les cahiers... Ceux de Rose. Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquelles elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

💬

Bonjour à toustes,

Un auteur que j'affectionne et un quatrième de couverture bien intriguant, n'ont pas suffit pour que je me précipite sur ce livre dès sa sortie. En effet, les avis et rumeurs comme quoi ce roman de Franck Bouysse allait si loin dans la noirceur que certains n'auraient pas réussi à atteindre la dernière page, laissant ainsi l'aboutissement de l'histoire sans réponses. Cela m' a longtemps freiné malgré qu'il me narguait en librairie et en bibliothèque. 

Mais, un jour, vêtue de mon armure et mon courage j'ai poussé la porte de la bibliothèque, et me suis emparée de l'objet en question, prête et déterminée à aller jusqu'au point final de "né d'aucune femme". Tremblotante j'ai tourné la première page et je me suis mise à lire. En apnée, retenant mon souffle à maintes reprises j'ai dévoré ce roman. 

Une fois de plus l'auteur m'a enchaînée à son personnage principal. Il est vrai que c'est un roman très dur, et très noir, à la limite, parfois, de l'insoutenable, criant d'injustice. J'ai eu des montées de haine envers certains personnages, d'amour, de compassion et de tristesse pour d'autres.

Un roman qui dérange, bouscule, révolte, sous la splendide plume de l'auteur. Poétique, percutante, elle ne cesse de m'éblouir de me captiver.

Un petit point qui m'a un peu gênée c'est la fin. Une fin un peu rapide et facile à mon sens. Je précise un peu ma pensée en vous disant que la fin est telle que j'aurais aimé quelle soit mais la manière dont elle se déroule ne m'a pas totalement convaincue. 

J'en profite pour exprimer ici que ce genre de roman m'éclaire sur le fait qu'à ce jour, après tant de lectures à mon actif, je pense pouvoir dire, que j'apprécie de plus en plus les romans noirs et les drames. Si vous avez des recommandations à me faire n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire.

Je vous souhaite de belles lectures et une belle fin de journée

A bientôt
Sandra


Aucun commentaire:

J'AI LU - ROSA DOLOROSA de Caroline Dorka-Fenech

  Éditons La Martinière 288 pages Contemporain Bonjour à tous, J'espère que vous allez bien en ce mercredi et je vous reviens aujourd...