Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE

Faut que je vous raconte
Récit
Christine Rossier
Éditions Le Cadratin
Paru en 2017
120 pages
 
Pour vous situer un peu l'histoire, il s'agit de quelques gaillards, tout bonnards, qui se retrouvent le samedi ou le dimanche et partagent un verre ensemble. Parce que après tout, le vaudois n'est pas sauvage. Il lui va bien de s'associer à ses amis pour s'occuper des affaires du monde et en débattre. Et pis les hommes, ça aime parler des femmes et vice versa.  Les batoilles se trouvent dans les deux camps. Chacun a des souvenirs pas toujours commodes à se remémorer.

Alors ça fait que si vous lisez ça, faut pas être trop regardant sur ce qui y est raconté. C'est tout pour rigoler. Faut pas prendre les choses au sérieux. Ces lulus qui pedzent, ça n'a rien de grave à redzipéter. Ils ne cherchent pas rogne. Même si les petits secrets qu'on ne devrait pas partager sont toujours les plus intéressants à connaître et alimentent toutes ces béthanies.

Aux heures de l'apéro, tout ce qui est dit est à la fois vrai et à la fois faux. Comme dans ce livre. Coquin de sort, on sait bien qu'après trois décis, une tige de blé ressemble à un baobab...

Ces pages racontent la vie à la campagne et l'amitié partagée entre personnes que souvent tout oppose. Elles disent aussi beaucoup de la solitude qui, devant le rire, ne peut que se replier.


Extrait

Belle audace que de vous plonger dans ces lignes, vous qui tenez ce texte sous vos yeux amicaux.

Je vous en félicite, tout le monde n'est pas aussi courageux.

C'est un peu comme ceux qui osent entrer dans un petit bistro ou ceux qui sont trop timides pour y venir.

Et vous, vous osez!
 
Mon avis
 
Encore un petit bonbon qui m'a été offert par l'autrice Christine Rossier et je la remercie encore pour la confiance qu'elle m'a témoigné en me faisant parvenir son livre.
 
Une petite friandise toute douce et délicieuse que j'ai pris le temps de savourer car je reste sous le charme de cette plume qui me transporte et qui de mon avis de simple lectrice caresse la justesse de la phrase, la beauté du mot et la sensibilité des cœurs.
 
Une histoire simple et populaire dans un cadre Helvétique comme je les aime tant, ont fait de ma lecture un moment plus que agréable et relaxant aux côtés de personnages que je pouvais sans mal imaginer étant de ceux que l'on croise tous les jours autour d'une table dans n'importe quel bistro de quartier.
 
J'ai un vrai coup de cœur pour cette autrice et je ne peux que vous la recommander.


Aucun commentaire:

CHRONIQUE

Love under arrest 1 Maki Miyoshi Éditions Delcourt Tonkam Paru le 7 février 2018 192 pages   Manga - Shojo   Comédie - Rom...