Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE

Phobos 1
Young adult / Science-Fiction
Victor Dixen
Editions Robert Laffont
Paru le 11 juin 2015
448 pages
 
Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.
 
Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.


Extrait

Non. Ce sont deux amis. Mark Twain à ma gauche et James Dean à ma droite - le vrai, pas la copie qui chante le générique du programme. Un écrivain venant de l'époque où les cow-boys couraient la plaine, et un acteur venant de celle où ils crevaient l'écran. Ils font partie de ceux qui m'ont appris qu'on pouvais s'évader avec les mots. Comme par exemple, tous les mots que je voudrais te dire... comme tous ceux que je voudrais entendre de toi. Mais six minutes, c'est tellement court pour tous ces mots-là!

Extrait

Rêve comme si tu vivais pour toujours. Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui; à gauche, parfaitement symétrique, n autre bracelet de ronces lui répond: La vie est courte, Romps les règles, Pardonne rapidement, Embrasse lentement, aime sincèrement.

Mon avis

Bonjour à tous!

Parlons aujourd'hui du premier tome de Phobos de Victor Dixen.

Dans cette science-fiction qui pourrait un jour ne plus en être une et c'est là, la première force de ce livre à mon avis, c'est que l'on peut parfaitement s'y projeter. Dixen s'empare du phénomène télé réalité très en vogue depuis un moment et en fait une arme super addictive pour ses lecteurs.

Bien écrit et cohérent, tout roule comme sur des roulettes et se met en place avec une facilité déconcertante. Tout y est!!! Des personnages géniaux et attachants, les méchants, les complots, la soif de pouvoir à tout prix, les victimes, le suspens etc... quelle belle réussite, cela faisait longtemps que je n'avait pas croché si fort sur une SF. A la fin du tome vous entendez une petite voix qui dit " viens à moi" et qui provient du deuxième tome que vous avez bien entendu déjà acheté car les rumeurs circulent déjà depuis un moment au sujet de ce super roman.

Conclusion, vous l'aurez compris, j'ai adoré Phobos il est mon premier vrai coup de cœur de l'année 2018.

 

Aucun commentaire:

CHRONIQUE - L'ogre du Salève

Olivia Gerig Thriller Éditions Encre Fraîche Paru décembre 2014 228 pages   L’ogre revenait à son antre avec un grand sourire aux ...