Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

Carry on

 


Rainbow Rowell

Editions PKJ

Jeunesse - romance MM - Fantastique

Paru le 5 janvier 2017
592 pages

 
 
Une histoire d'amour profondément émouvante et complètement envoutante dans un univers effrayant de monstres et de fantomes... Un cocktail aussi surprenant que captivant !
Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l'évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu'il se trouve à l'école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n'a rien, mais vraiment rien de l'Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue...

Extrait

Il a continué à me répéter la même chose jusqu'à ce que je renonce à lui demander. Il a même répondu non la fois où j'avais la preuve que Baz avait essayé de me donner en pâture à une chimère. Baz a avoué, mais s'est défendu en disant que le fait qu'il ait échoué était une punition suffisant. Et le Mage a été d'accord avec lui!
 
Mon avis
 
J'ai enfin sorti "Carry on" de ma pile à lire pour l'intégrer dans ma sélection pour le "Cold Winter Challenge". Il me faisait terriblement envie lorsque je l'ai acheté cela fait maintenant plus d'un an et je ne sais pas pourquoi il est resté si longtemps dans ma PAL. Un joli petit bébé de 592 pages dans le genre fantastique MM et oui c'est ce qui fait l'originalité du truc.
 
Donc, vous l'aurez compris les personnes réticentes à la romance homosexuelle, s'abstenir.
Pour ma part cela été mon premier livre dans ce genre la et j'ai bien aimé.
 
Dans le résumé on ne peut s'abstenir de faire un parallèle avec la célébrissime école de Poudlard et l'histoire plus que appréciée de notre petit sorcier Harry Potter, mais sachez que malgré quelques similitudes "Carry on" n'a rien à voir avec les romans de J.K Rowling.
 
Je suis facilement entrée dans l'univers de Rainbow Rowell dont la plume (ou traduction) a été agréable, fluide et claire tout au long de ma lecture.
 
Les personnages sont sympas mais mon préféré reste Baz que j'ai adoré. Un bon petit suspens autant dans la quête de Simon que dans sa relation avec Baz. Magiciens et vampires sont donc à l'honneur dans ce roman qui se lit très bien et dont on attend avec impatiente le dénouement.
 
Contrairement à d'autres lecteurs cela n'a pas été un coup de cœur pour moi mais presque.


Aucun commentaire:

CHRONIQUE - Le cycle de Barcil 1 - ORGLIN LA PRIMITIVE

Jean-Marc Dopffer Nouvelle - Fantasy Autoédité Paru le 24 décembre 2016 42 pages   De tous temps, les royaumes s'érigent pui...