Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE- L'aigle de sang

Marc Voltenauer
Policier - Thriller - Suspense
Éditions Slatkine & Compagnie
Paru le 14 mars 2019
510 pages
 

Un secret de famille, une épitaphe mystérieuse, une inquiétante confrérie viking... L'inspecteur Auer était parti sur l'île de Gotland à la recherche de ses origines, il se retrouve prisonnier d'une enquête vertigineuse, entre Suisse et Suède, sur fond de meurtre rituel et de disparitions. En dénouant les hypothèses, il remonte au plus lointain de son enfance. Mais qui est vraiment Andreas Auer ?






Extrait

Au cœur de la nuit la plus longue de l'année, le Jarl Dvalin, chef du clan des Enfants de Freyja, se tenait immobile au centre d'une formation de pierres savamment disposées par ses ancêtres de l'âge de bronze pour rappeler la forme d'un navire viking. Le bateau de pierre, le skeppssättning, se trouvait dans une paisible clairière, isolée au milieu de la forêt de Barshalder. L'homme qu'on avait enseveli là près de trois mille ans plus tôt avait très certainement, grâce au drakkar de pierre, rejoint Hellheim, l'un des Neuf Mondes où vivent les morts, dans une brume opaque et glaciale.

Marc Voltenauer compte parmi ces auteurs dont j'attends les sorties avec grande impatience depuis que je l'ai découvert avec son premier roman "Le dragon du Muveran". Il fait également partie des auteurs avec lesquels j'aime arriver en queue de file avec mes chroniques une fois l'effervescence passée. J'aime appliquer une piqûre de rappel genre, hé ho tu l'as pas encore lu? fonce!
 
C'est avec grand plaisir que j'ai rejoint Andreas Auer le temps de parcourir les cinq cent dix pages de L'aigle de sang. Ce roman nous plonge dans le passé de Andréas à la recherche de ses origines. L'histoire est donc intimement liée à l'inspecteur Auer. Dans un premier temps plus l'histoire avance et plus le mystère s'épaissi, comme un brouillard se faisant toujours plus dense et peu à peu il se retire permettant d'assembler  les pièces du puzzle mais ne vous réjouissez pas trop vite, le dénouement sera une belle gifle que vous n'aurez pas vu venir. L'auteur a su brouiller les pistes et garder la révélation finale dans son chapeau de magicien jusqu'aux dernières pages du roman.
 
J'ai du un peu m'accrocher au début car il y a pas mal de personnages avec des noms peu familiers à notre langue française et certains de ces personnages ont en plus de leurs noms, des surnoms. Une fois passée la difficulté de retenir tout ce petit monde (n'hésitez pas à prendre quelques notes pour les retenir) cette lecture s'est avérée être magistrale. J'aimais déjà beaucoup l'inspecteur Andreas Auer avant, mais je me sens encore plus proche de lui maintenant, comme s'il s'était confié à moi au sujet de son passé. J'ai hâte de découvrir quelle va être l'évolution de ce personnage dans les romans futurs après les révélations faites dans celui-ci.
 
Je tiens à saluer le travail de recherche gigantesque que l'auteur à fourni pour l'élaboration de ce roman ainsi que la construction méthodique et complexe de l'histoire qui se déroule entre passé et présent.
 
En conclusion, une fois de plus Marc Voltenauer confirme sa présence sur la scène des auteurs de thriller à suivre absolument.
 

 

CLUB DE LECTURE Août 2020