Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE - Changer l'eau des fleurs

Valérie Pérrin
Contemporain
Éditions Le Livre de Poche
Paru le 24 avril 2019
672 pages
 
Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.
 
Extrait 1
 
Après la fermeture des grilles, le temps est à moi. J'en suis l'unique propriétaire. C'est un luxe d'être propriétaire de son temps. Je pense que c'est un des plus grands luxes qu'un être humain puisse s'offrir.
 
Extrait 2
 
La mort d'une mère est le premier chagrin qu'on pleure sans elle.
 
Je vais tenter de vous transmettre avec cette chronique mon avis sur ce roman et cela ne va pas être chose facile, à commencer par les extraits. Je vous en ai posté deux mais j'aurais pu y mettre la moitié du roman tant j'y ai trouvé de passages poétiques, touchants, troublants.
 
Une plume puissante par sa sensibilité qui m'a atteinte, inondée, remplie d'émotions diverses et variées.
 
Un récit qui m'a portée du début à la fin aux côtés de personnages construits avec une réalité extraordinaire. Imparfaits et parfaits à la fois.
 
Des destins qui se croisent, s'abordent, se frôlent et une quête propre à chacun portée douloureusement.
 
Une part de suspense très bien menée jusqu'au dénouement en toute fin de roman qui clôture cette histoire qui pour ma part restera une lecture de toute beauté.
 
En conclusion, ce roman est un coup de cœur pour avoir réussi à faire battre le mien très fort à d'innombrables reprises durant la lecture de ces six cent septante deux pages.


CHRONIQUE - Dans son silence

Alex Michaelides
Thriller psychologique - Suspense
Éditions Calmann-Levy
Paru le 6 février 2019
372 pages
 
Alice, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari, assasiné, la presse s’enflamme. Aussitôt arrêtée, Alice ne prononce plus jamais le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.

Six ans plus tard, le docteur Theo Faber, ambitieux psychothérapeute, n’a qu’une obsession : parvenir à faire reparler Alice. Quand une place se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s’y faire embaucher, et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l’espoir de lui extirper un mot. Et alors qu’il commence à perdre espoir, Alice s’anime soudain. Mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s’attendait…


Cela fait déjà un petit bout de temps que je vous ai partagé mon avis en vidéo sur ma chaîne Youtube à propos de ce fabuleux thriller psychologique et voici enfin ma chronique écrite.

Dès sa sortie ce roman a fait un aller retour dans ma wishlist, aussitôt entré, aussitôt lu. J'ai du mal à vous transmettre mon ressenti tant je l'ai trouvé génialissime. Tous les ingrédients de ce qui peut faire un bon thriller psychologique sont ici réunis à mon sens sous une plume délicate et addictive.

Avec très peu de personnages et un environnement oppressant l'auteur réussi à maintenir un suspense incroyable, à vous balader de bout en bout  du livre pour terminer en vous mettant une immense claque avant de quitter la scène. Au revoir et bonne nuit. Boom.

C'est simple, c'est efficace, c'est délicieux. Cette lecture a clairement été un coup de cœur et marqué mon année littéraire 2019 au fer rouge.
 
En conclusion, une pépite dans le genre thriller psychologique/psychanalytique à ne surtout pas manquer.

BOOK HAUL juillet 2019 / Bibliothèque et occasions

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien et que vous êtes tranquillou en vacances. Pour ma part, après dix jours d'absence je reprends du service avec une vidéo sur ma chaîne YouTube. J'espère vraiment qu'elle vous plaira.

Belle journée à tous.

CHRONIQUE - Le projet mars 1 / Au loin, une lueur

Andreas Eschbach
Science-Fiction
Éditions L'Atalante
Paru en janvier 2015
256 pages
 
Ils s'appellent Elinn, Carl, Ariana et Ronny, ils ont entre douze et quinze ans. On les a surnommés « les enfants de Mars », car sur Mars ils sont nés, sur Mars ils vivent, chez eux ils s'y sentent. Or en cette année 2086, l'an 36 depuis les premiers hommes sur la planète rouge, la menace pèse soudain que les autorités de la Terre abandonnent le projet Mars et la cité où vit la petite colonie autonome. Les « enfants de Mars » devront-ils quitter à jamais ce monde qu'ils aiment comme le leur ? Ce n'est pas l'opinion d'Elinn, elle qui continue de croire à l'existence des Martiens contre toute évidence. Certainement elle se joue son cinéma. À moins que...
 
 
Extrait
 
Imaginez. Vous naissez sur Mars. Vous y faites vos premiers pas. Vous y prononcez vos premiers mots.
 
Vous y commettez vos premières bêtises, vous y grandissez avec trois autres enfants de votre âge, vous avez une planète entière comme terrain de jeux et , un beau jour, quelqu'un se trouvant à plusieurs centaines de millions de kilomètres décide que vous devez partir.
 
J'avais repéré ce titre lors du visionnage de l'une des vidéos de ma copinaute Audrey de la chaîne "Audrey BookWorld". Les mois se sont écoulés mais j'ai gardé ce titre dans un petit coin de ma tête jusqu'à découvrir qu'il était disponible dans l'une des bibliothèques de ma région. Et c'est ainsi que j'ai plongé dans l'aventure de "Projet mars" avec ce premier tome.
 
Je vais commencer par vous parler de la plume de l'auteur qui a été traduite de l'allemand. J'ai trouvé un petit manque de fluidité à peine perceptible et un vocabulaire riche, voir un peu trop par moment étant donné que le roman est destiné à un lectorat Young adulte, c'est à dire d'après mes sources 15 - 25 ans. Alors oui, à 25 ans pas de soucis pour la compréhension du texte, mais à 15 ans c'est un peu moins sûr. J'ai également relevé pas mal de thermes techniques qui pourraient en lasser quelques uns d'entre vous mais rien d'insurmontable croyez-moi.
 
Après ce petit paragraphe un peu négatif je passe à l'autre revers de la médaille où je tiens à saluer les personnages très biens construits et attachants qui accompagnent cette histoire originale et addictive. Si vous arrivez à passer outre les petits points négatifs vous aurez droit à des heures de lectures passionnantes au cœur d'une histoire très originale. Ce premier tome met en place l'histoire sans trop de longueurs, parsemant des rebondissements bien dosés afin de vous accrocher jusqu'à la fin du livre, qui se termine évidement sur un retournement de situation plus qu'alléchant.
 
En conclusion, un très bon premier tome qui ouvre la route sur une suite qui promet d'être très intéressante et que je pense ne tardera pas à passer entre mes mains.
 



 




CHRONIQUE - Coeur de hérisson (série complète)

Nao Hinachi
Manga-Shojo
Romance - Tranche de vie
VF: 5 tomes (terminé)
VO: 5 tomes (terminé)
Conseillé 10 ans
 
Hozuki est le mauvais garçon du lycée, connu pour être bagarreur et insociable… Seule Kii, une fille de sa classe, le voyant comme un hérisson sur la défensive, se prend d’affection pour lui et lui adresse la parole. Une amitié naît entre eux, évoluant rapidement en amour du côté de la jeune fille. Or, face à Hozuki qui n’arrive pas à faire la différence entre ces deux sentiments, leur relation s’annonce compliquée…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une série clôturée en cinq tomes ce qui est parfait à mon sens. Je vous donne ici un avis global sur ce shojo aux dessins super mignons et aux couvertures très attirantes par cette colorisation douce et tendre.
 
Cinq tomes pour suivre l'histoire de Hozuki et Kii des personnages si attachants que l'on peine à se lancer dans le dernier tome craignant de devoir tourner les dernières pages et de devoir dire adieu à ces deux la.
 
Le petit suspense quand à l'évolution de leur relation ainsi que l'intégration de Hozuki est bien présent et maîtrisé tout en laissant place à des scènes touchantes et attendrissantes.
 
En conclusion, une petite série à la hauteur de mes attentes qui m'a procurée d'excellents moments de lecture et de détente.
 
 

CLUB DE LECTURE Août 2020