Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE - La machination

Jeremy Ergas
Policier - Thriller
Éditions Slatkine & Cie
Paru le 7 mars 2019
477 pages
 

Un meurtrier à Genève... Un premier thriller glaçant.
 
Une nuit de novembre à Genève, un jeune écrivain en vogue, Benjamin Novelle, est torturé et tué au retour d'une soirée littéraire. Le lendemain, des promeneurs découvrent son corps, un texte est gravé dans le dos en lettres de sang avec une précision spectaculaire. C'est une liste des "Sept Commandements de l'Écriture' que Novelle a enfreints.

Le meurtre fait la une des journaux et la peur s'installe dans la ville, d'autant qu'un éditeur et un agent littéraire célèbres sont aussi retrouvés assassinés au cours des semaines qui suivent. Sur leurs dos, d'autres commandements ont été inscrits à l'aide d'une machine d'exécution semblable à celle de La Colonie pénitentiaire de Kafka.
L'objectif du tueur est maintenant clair : par ses actes de terrorisme littéraire, il veut restaurer la grandeur passée du livre et l'empêcher de devenir un vulgaire objet de consommation. Reste à déterminer le coupable parmi les écrivains genevois suspectés...
 
Extrait

Novelle ne se trouvait plus qu'à cinquante mètres de moi. J'étais calme, pas la moindre anxiété. Je m'étais dissimulé dans l'épais buissons: seul le canon noir de mon taser dépassait des branchages. J'avais dû enlever mon imperméable à cause du bruit des gouttes d'eau sur le plastique. J'étais trempé de la tête aux pieds, transi par la pluie qui tambourinait sur mon front. Je respirais l'odeur de végétation humide, les narines grandes ouvertes. Le temps passé dans l'obscurité m'avait métamorphosé, Un instinct animal me pénétrait jusqu'aux os, tout comme l'humidité et le froid. Je ne pensais plus qu'à ma proie, prêt à bondir et à exécuter les gestes que j'avais répétés tant de fois.
 
Un thriller qui se déroule à Genève? Bouge pas j'arrive!
 
Comme vous le savez très certainement déjà, j'affectionne les romans dont le récit se déroule en Suisse. Les histoire qui ont pour toile de fond un environnement connu donne au lecteur une immersion plus importante au cœur de l'histoire et c'est ce que m'a offert Jeremy Ergas avec La machination, son dernier roman paru aux éditions Slatkine et Cie.
 
La plume maîtrisée de l'auteur nous emporte au cœur d'un Genève en ébullition suite à la découverte du corps de Benjamin Novelle, un jeune écrivain en vogue ainsi que ceux d'un agent littéraire et un éditeur. Si le résumé nous dévoile d'entrée les motivations du tueur il n'en reste pas moins que les soupçons du lecteur vont bon train. Dès le départ on pressent que le meurtrier flâne dans le récit sous notre nez ce qui installe un suspense assez soutenu.
 
Sans avoir été une lecture qui marquera ma vie à jamais j'ai néanmoins aimé. J'ai beaucoup apprécié les personnages de l'inspecteur et de son assistant qui m'a bien fait rire.
 
En conclusion, un bon petit thriller qui rempli très bien son rôle sans être une lecture transcendante.

Aucun commentaire:

CLUB DE LECTURE Août 2020