Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE - Gwendy et la boîte à boutons

Stephen King - Richard Chizmar
Horreur - Fantastique
Éditions Le Livre de Poche
Paru le 5 septembre 2018
160 pages
 

Trois chemins permettent de gagner Castle View depuis la ville de Castle Rock : la Route 117, Pleasant Road et les Marches des suicidés. Comme tous les jours de cet été 1974, la jeune Gwendy Peterson a choisi les marches maintenues par des barres de fer solides qui font en zigzag l’ascension du flanc de la falaise. Lorsqu’elle arrive au sommet, un inconnu affublé d’un petit chapeau noir l’interpelle puis lui offre un drôle de cadeau : une boîte munie de deux manettes et sur laquelle sont disposés huit boutons de différentes couleurs.

La vie de Gwendy va changer. Mais le veut-elle vraiment ? Et, surtout, sera-t-elle prête, le moment venu, à en payer le prix ? Tout cadeau n'a-t-il pas sa contrepartie ?

 
Extrait
 
Des photos granuleuses apparaissent brièvement sur l'écran. Des rangées de cadavres allongés, avec une jungle épaisse à l'arrière-plan. Des couples enlacés. Des mères serrant des bébés contre leurs poitrine inerte. Tant d'enfants. Tant de visages tordus par la souffrance. Et des nuages de mouches. D'après Charles Gibson, les nourrices ont versé le poison dans la gorge des petits avant de prendre leur propre dose.
 

Cela faisait bien longtemps que je ne lisais plus Stephen King, depuis "Salem" en fait, qui fut ma dernière aventure livresque avec cet auteur. Et il y a bien longtemps. La parution en septembre de "Gwendy et la boîte à boutons" est tombée à pic au bon moment pour l'introduire dans la première catégorie du challenge "the black november" tenu de main de maître par Séverine de la chaîne Youtube "Il est bien ce livre". Oui, car cette première catégorie nous contraint à lire des livres de moins de trois cents pages.
 
Écrit à quatre mains ce court roman ou longue nouvelle est le prologue du prochain roman de Stephen King "Elevation" paru aux États Unis le trente octobre 2018 aux éditions Scribner et dont vous pourrez lire le premier chapitre (en anglais) sur la plateforme Amazone, pour ceux qui maîtrise la lecture en VO. Quant aux autres, nous devrons attendre la parution (navrée je n'ai pas trouvé de date) de la version traduite en français.
 
https://www.amazon.fr/Elevation-Stephen-King/dp/1982102314/ref=sr_1_cc_1?s=aps&ie=UTF8&qid=1542011048&sr=1-1-catcorr&keywords=elevation+king
Premier chapitre en anglais
c'est par ici
 
Comme à son habitude l'auteur explore nos peurs les plus sournoises. Met ses personnages devant des dilemmes, des choix au conséquences parfois désastreuses. Nos peurs sont t'elles toujours fondées? ou est ce que notre mental élabore t'il de toutes pièces des scénarios partis de pas grand chose et aboutissants à des montagnes insurmontables, nous projetant parfois dans un état d'esprit et de craintes pas toujours réels ni fondés.
 
Je ne vais pas vous en dire plus, car il serait dommage d'en révéler davantage et de vous spoiler ce court ouvrage.
 
En conclusion, une bonne lecture qui a bien arrangé mes petites affaires pour le challenge. Une petite Gwendy bien attachante dans ce tourbillon psychologique où la tentation, la curiosité, les choix et la conscience s'entrelacent.

CLUB DE LECTURE Août 2020