Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

BOOK HAUL - SEPTEMBRE/OCTOBRE 2018


CHRONIQUE - Avant que l'Ombre

Marie Javet
Suspens
Éditions Plaisir de Lire
Collection frisson
Paru le 31 août 2018
340 pages
 
Lorsque Camille, récemment veuve, cherche un nouveau toit pour elle et sa fille, elle est mystérieusement attirée par une maison dont les occupants cherchent une colocataire. En s’installant, elle plonge dans l’univers de ces artistes marqués par leur passé commun. Que se cache derrière leur bienveillance apparente ? Quel événement a bouleversé leurs vies ?
 
Ils étaient autrefois libres, non conventionnels, pleins d’illusions et découvraient l’amour, l’art, la vie en communauté. Ce passé complexe se compose de pièces de puzzle, qui s’emboîtent au fil des pages. À ces pièces vient s’ajouter la présence d’une mystérieuse Ombre qui plane sur leur existence. Les incidents se multiplient, mettant à mal l’harmonie de la villa et de ses locataires. D’une façon incontrôlable, la vérité refait surface, confrontant chacun à son passé. Mais qui est cette Ombre et pourquoi en veut-elle aux habitants de la maison ?
 
Extrait
 
Paul Lansky avait rencontré la belle Délila un jour de mai où il peignait au bord de l'eau. Il n'avait jusque-là qu'une seule passion, une maîtresse exigeante et dévorante: son art. Il avait un projet en tête: représenter le lac et le ciel à différents moments de la journée. Il espérait que la capture, presque en continu, du paysage qui lui faisait face, lui révèlerait les secrets de l'Univers. Il pensait que l'homme devait communier avec la nature pour en comprendre les nuances. Pour lui qui n'avait d'autres armes que ses pinceaux et ses tubes de couleurs, d'autres bagages que ses modestes talents d'artiste, c'était sa façon de rendre hommage à Mère Nature. La peindre pour essayer de la cerner dans sa globalité, la représenter dans sa diversité, sous toutes ses parures, par tous les temps et à toutes les heures. C'était son obsession.
Après "la petite fille dans le miroir" paru en avril 2017, Marie Javet nous revient avec son deuxième roman "Avant que l'ombre" qui comme son prédécesseur intrigue par son titre énigmatique.
 
Comme dans son premier roman la plume de l'autrice qui se veut accessible mais d'une très belle justesse diffuse le suspens et la confusion tout en mettant lentement en place une à une les pièces du puzzle jusqu'au dénouement.
 
Entre passé et présent le roman se déroule pratiquement en hui clos dans cette maison particulière où l'on retrouve des personnages plutôt marginaux. Une ambiance très resserrée que j'apprécie énormément, cela donne une petite sensation de proximité à la limite du voyeurisme.
 
Une autrice dont j'apprécie beaucoup le travail fourni à la création de ses personnages. Je les trouvent très réalistes et vivants je pense sincèrement que c'est l'un des points forts de Marie Javet car j'avais eu le même sentiment avec La petite fille dans le miroir.
 
En conclusion, que du bonheur avec ce roman. Une fois de plus Marie Javet a su me séduire, me faisant passer un très bon moment de lecture.



CLUB DE LECTURE Août 2020