Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE

Love under arrest 1
Maki Miyoshi
Éditions Delcourt Tonkam
Paru le 7 février 2018
192 pages
 

Manga - Shojo
 
Comédie - Romance 

VF: 2 tomes (en cours)
 
Tome 3 attendu pour le 22 août 2018
 
VO: 12 tomes (en cours)
 
Conseillé 12 ans

  
Résumé
 
Kako est invité par sa meilleure amie Mikado à une soirée de rencontres. Elles ont pour consigne de se faire passer pour des filles de 22 ans. Pendant la soirée, Kako fait la connaissance de Kouta, 23 ans, et un lien très fort se crée entre eux. Ils vont passer une soirée merveilleuse, jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle a 16 ans et elle, qu’il est un jeune policier fraichement sorti de l’académie
 
Points forts de la série
 
Love under arrest (P to JK en version originale) est un phénomène au Japon, les 5 premiers volumes se sont vendus à 1 200 000 exemplaires et ont dépassé les 2 600 000 exemplaires à la sortie du volume 8. Un film est sorti en salles en mars 2017 au Japon. Love under arrest a aussi remporté le prix du meilleur Shojo manga de l’année 2017 au Prix annuel du meilleur manga. En 2014, il avait déjà reçu ce prix au « Nationwide Bookstore Employees », un prix décerné par les libraires japonais.
 
Mon avis
 
Ce manga m'a attiré dès sa sortie par son originalité. Le fait que le personnage masculin soit policier m'a paru être une bonne idée pour exploiter une histoire avec une multitudes de possibilités dues à ce métier à risque.
 
Pour ce premier tome aucune longueur mais bien au contraire un démarrage rapide avec une révélation finale assez incroyable. Je me demande sincèrement qu'est ce qui va se passer dans les tomes suivants. Je soupçonne une suite où tout ne vas pas se passer comme prévu pour nos deux personnages principaux. L'avenir me le dira et j'ai vraiment hâte de le découvrir.
 
En conclusion, une série fort intéressante autant dans les illustrations qui montrent super bien les émotions des personnages ainsi que dans le scénario à la fois amusant et romantique. J'ai passé un très bon moment de lecture.

Aucun commentaire: