Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE - Jusqu'à ce que nos os pourrissent

Shonen
Suspens - Fantastique
 
Dessin: Yae Utsumi
Scénario: Yae Utsumi
Traduction: Silvestre Jean-Benoit
Éditeur VF: Pika
Paru le: 9 mai 2018
Pages: 192
Origine: Japon - 2016
VF: 2 (en cours)
Tome 3 attendu pour le 5 septembre 2018
VO: 7 (série terminée)
Conseillé: +14

Chaque été, cinq amis d'enfance se réunissent devant la tombe d'un cadavre qu'ils ont enterré au fond d'une grotte. Ils se remémorent ainsi leur crime et renouvellent leur serment d'amitié. Mais cette fois-ci, leurs rituel morbide ne se passe pas comme prévu: le corps a disparu... Pire: un maître-chanteur menace de révéler leur secret! Peur et suspicion s'immiscent alors dans le groupe d'amis...


Yae Utsumi entre en scène avec cette première série parue au Japon en 2016.

La couverture, le titre et le résumé de ce shonen ne laissent aucun doute possible quand au contenu de ce manga. Ma curiosité l'a emporté et j'ai bien fait. Moi tout ce qui est secrets j'adore!

Bien que construit dans un schéma classique mais efficace, l'histoire a très vite su me happer. Un suspens bien ficelé autour de nos cinq personnages tient le lecteur en haleine. Nous ne savons pas à qui appartient le corps qu'ils ont enterré, ni le mobile, ni les circonstances et si le mystère plane autour de cet évènement il vient s'y ajouter un maître chanteur qui aurait découvert leur terrible secret.

Les personnages sont attachants malgré que l'on sait qu'il ont commis quelque chose de terrible dans le passé.

Malgré un coup de crayon assez basique, le crayonnage bien maîtrisé refléte bien les émotions des personnages qui composent ce manga au scénario clair et cohérent. 

En conclusion, Yae Utsumi a su me séduire avec ce premier tome très réussi dont je brûle de connaître la suite.  Je vous retrouve en fin de série pour un avis global.

CHRONIQUE - Le couvent des damnées 1


Seinen
Historique - Suspens
 
Dessin: Minoru Takeyoshi
Scénario: Minoru Takeyoshi
Traduction: Leclerc Yohan
Éditeur VF: Glénat
Paru le: 4 janvier 2017
Pages: 224
Origine: Japon
VF: 6 (série terminée)
VO: 6 (série terminée)
Conseillé: +14
 
Au XVIe siècle, dans le Saint-Empire romain, l inquisition condamnait de nombreux innocents au bûcher. Privée de sa famille, Ella se retrouve envoyée dans un couvent qui rééduque les filles de sorcières . Tortures et miracles viendront-ils à bout de la flamme de vengeance qui brûle en elle ?
 


 
Il y a des mangas dont le succès sur la toile vous pousse à la curiosité et cela a été le cas pour "Le couvent des damnées". Malgré cela je l'ai laissé traîner dans ma pile à lire jusqu'à aujourd'hui et c'est pas plus mal car cela m'a permis de le lire avec un certain recul, la vague d'engouement étant passée.
 
J'ai remonté le temps jusqu'au moyen-âge pour y retrouver notre héroïne principale "Ella". Nous nous trouvons en Allemagne et suivons le sombre destin de cette jeune fille à la forte personnalité mais victime  malgré elle d'une période historique dictée par les croyances et les superstitions.
 
Une plongée apnéique dans la rudesse des monastères catholiques de l'époque où l'on peut aisément mesurer l'horreur des conditions de vie imposées. Il y a des passages très durs et violents ce qui justifie l'âge recommandé de +14.
 
Je me suis très vite attachée à Ella. Elle a su toucher la corde sensible en moi me faisant passer par un tas d'émotions allant de la colère au sentiment d'injustice.
 
Le suspens de ce manga s'appuie sur le destin de Ella. Que va t'elle devenir, comment va t-elle évoluer?
 
Le coup de crayon est très bon et j'ai apprécié la représentation de l'héroïne lorsqu'elle était petite fille, mignonne à croquer.
 
 
J'ai dans ma pile à lire les tomes 2, 3 et 4 mais je vais attendre de recevoir les tomes 5 et 6 pour lire la série dans son intégralité.
 
En conclusion, une très bonne expérience de lecture avec ce premier tome. Je le recommande à toute personne souhaitant découvrir cet univers religieux de l'époque du moyen-âge et vous donne rendez-vous en fin de série pour un avis global.


CHRONIQUE - Écoute ton corps (tome 1)

Lise Bourbeau
Spiritualité - Développement personnel
Éditions E.T.C. ING
Paru le 3 septembre 1999
255 pages
 
L'auteur vous invite à faire l'expérience consciente de ce qui se passe en vous aux niveaux physique, émotionnel, mental et spirituel. En fin de chapitre, les exercices pratiques vous aident à devenir conscient de la façon de vous aimer et d'aimer les autres. L'ouvrage le plus vendu dans le domaine du développement de soi.
 
Extrait (source amazone)
 
LE BUT PRIMORDIAL DE L'ÊTRE HUMAIN

T'es-tu déjà arrêté pour te demander ce que tu fais ici sur terre ? Quel est ton but en tant qu'être humain ? Combien de personnes l'ignorent !

La réponse est pourtant simple. Nous avons tous le même but : celui d'ÉVOLUER.

Tout ce qui s'appelle VIE doit grandir. Regarde un peu autour de toi. Lorsqu'une fleur ou un arbre cesse de grandir, c'est qu'il meurt. Cela va de même pour l'espèce humaine. Tout individu doit grandir et aller de l'avant dans son évolution. Grandir pour l'humain signifie «grandir intérieurement». C'est ton âme qui grandit tout au long de ta vie et non pas ton corps physique.

Mais comment parvient-on à grandir ? JÉSUS nous l'a enseigné et nous l'a transmis très simplement en affirmant que les deux principales vérités de l'être humain sont d'aimer et d'avoir la foi. Il ne semble n'y avoir rien de si compliqué en soit, mais tant que l'être humain se bornera à se créer des problèmes de toutes sortes, l'incompréhension de ces deux lois demeurera.

On dit que lorsque l'être humain aura appris à s'aimer lui-même et les autres de façon totale, il aura maîtrisé la matière et son existence sur terre ne sera plus nécessaire.

On doit considérer la terre comme une entité par elle-même, c'est-à-dire une âme, une personne. Elle a aussi comme responsabilité d'évoluer.

Chaque être humain est considéré comme une cellule de la terre tout comme ton corps a des billions de cellules. Si chacune de tes cellules est en santé, tu auras un corps en santé avec lequel il te sera agréable de vivre. Il en va de même pour la terre.

C'est à chaque être humain que revient la tâche de se purifier, de se maintenir en santé physique, mentale et émotionnelle. Ainsi, l'harmonie régnera entre tous et la terre deviendra un lieu prospère.

Tu es ici sur terre pour veiller à ta propre évolution et non à celle des autres. Il est inutile d'utiliser toutes tes énergies à vouloir juger, diriger et mener les autres. Tu te retrouves sur terre uniquement pour toi.

Tout au long du livre, il y aura des implications, des moyens, des outils qui te permettront de devenir maître de ta vie. a mesure que tu développeras cette grande foi et ce grand amour en toi, tu dégageras une telle énergie que tes réactions face à ton environnement et celles de ton environnement face à toi en seront complètement transformées.

La terre ou la société est aussi forte que son plus faible individu tout comme une chaîne est aussi forte que son plus faible maillon.

Plusieurs affirment qu'on retrouve beaucoup d'évolution sur terre, que la terre dans son ensemble évolue. Pourtant, il s'agit de regarder tout autour pour prouver le contraire : les pharmacies, hôpitaux, prisons et asiles se multiplient; les gens sont de plus en plus malades; ils ont de réels problèmes physiques; les médias d'information (télévision, radio, journaux, cinéma) nous révèlent quotidiennement des atrocités... Est-ce là le reflet de l'évolution ? L'être humain a raison d'être insatisfait.
 
Mon avis
 
Bonjour à tous,
 
Je vous parle aujourd'hui d'un des nombreux ouvrages de Lise Bourbeau. Ce premier tome d' "écoute ton corps" est le premier livre écrit par cette autrice.
 
 
Ce livre a été une révélation pour moi. Je me posais tellement de questions qui restaient sans réponses depuis si longtemps que lorsque j'ai lu ce livre tout est devenu très clair et un nouveau chemin est apparu devant moi.
 
Très accessible il est le livre de développement personnel par lequel il faudrait commencer. Divisé en cinq parties il va aborder des sujets tels que l'ego, les peurs, la culpabilité. La partie cinq "A l'écoute de ton corps physique" nous éclaire vis à vis de nos maux physiques qui sont la pour tirer la sonnette d'alarme car ils sont la conséquence d'un mal être mental ou émotionnel.
 
Ce livre peut être l'amorce à un éveil spirituel en douceur et en toute clarté. Vous apprendrez à reconnaître les mécanismes que met en place votre mental afin de faire taire votre être de lumière. Il peut être le début d'une nouvelle vision du monde et de ce que nous sommes vraiment tout en améliorant notre relation aux autres et à nous même.
 
En ce qui me concerne j'ai choisi de le lire d'une traite et de revenir lire chapitre par chapitre en faisant les exercices. Comme je le dis souvent chacun son chemin pour atteindre ses objectifs, alors peut-être que vous serez plus à l'aise en alternant directement lecture du chapitre et application des exercices.
 
En conclusion, un super ouvrage qui vous ouvre les portes d'une nouvelle vision de l'être humain et du monde je le recommande à 1000%.
 


Chronique

NICHOLAS
(Saga il était une fois / premier tome)
Romance
Emma Chase
Editions Hugo Roman
Paru le 1er février 2018
360 pages
 
Emma Chase, reine de la comédie romantique, revient avec une série... Royale !
" Passion, plaisir et royauté font de ce conte de fées sexy un véritable page turner. " Audrey Carlan (Calendar Girl)
Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant... en même temps, comment ne pas l'être quand tout le monde s'incline constamment devant vous ?

Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence... mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n'avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu'aucune tête n'est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n'entend pas accepter de roturière sur le trône.

Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd'hui c'est pire, avec l'échéance d'un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu'il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi...ou l'homme qui aimera Olivia pour toujours.
 
 
Extrait
 
Que donner à un prince? Un homme qui a tout un pays à ses pieds et le monde entier à portée de main?
 
Quelque chose que seule une New-Yorkaise peut lui offrir.
 
Mon avis
 
Voici le premier tome de la saga "Il était une fois" envers lequel toute femme un temps soit peu rêveuse et romantique sera attirée. Le nom de la saga nous promet un conte  romantique appuyé par une belle couverture, où Dieu merci on ne trouve pas à nouveau un homme à moitié nu posant de manière suggestive, mais un "Nicholas" très classe, digne de son rang de prince héritier.
 
En ce qui me concerte j'y ai trouvé tous les ingrédients nécessaires à l'élaboration d'un très bon moment de lecture. Les personnages très sympas et attachants, évoluent dans un univers moderne avec tous les codes du conte de fée.
 
J'ai beaucoup apprécié l'introductions dans ce tome des personnages qui composent les tomes suivants de façon telle que personnellement je me suis déjà beaucoup attachée à eux et je me réjouis donc de les retrouver afin de connaître leurs destinées.
 
En conclusion, une très bonne romance avec des ingrédients bien pesés que je recommande vivement.
 
 


LES BLAS BLAS DE SANDRA - Un dimanche bien paisible

Chers(ères) lecteurs(rices),

J'ai eu envie de passer par ici pour vous partager cette photo que j'ai prise ce matin. Je profite d'un dimanche paisible pour m'adonner à diverses activités que j'aime beaucoup car en semaine c'est un peu plus difficile alors voilà...
 
J'ai pris le temps de créer cette composition pour mon compte instagram et je pense aller me promener cette après-midi afin de tenter de récolter des fleurs sauvages et autres pour mes décos photos à venir.
 
J'ai du retard dans mes chroniques et j'ai déserté Youtube, je ne suis pas très motivée en ce moment cela doit être dû à la chaleur. Je préfère lire, broder, dessiner, me promener en forêt etc... mais je ne vous oublie pas et je vous retrouve très bientôt avec ma chronique de "Nicholas" de Emma Chase. Une vidéo Youtube devrait sortir la semaine prochaine, ce sera très certainement un point lecture mais pas sûr étant donné que je suis un peu un électron libre et je suis mes envies et inspirations du moment.
 
Je vous souhaite de belles lectures et activités créatrices en tout genre à consommer sans modération.

A très bientôt
Sandra

CHRONIQUE

Quelques minutes après minuit
Jeunesse
Patrick Ness
Editions Folio Junior
Paru le 21 novembre 2016
208 pages

Depuis que sa mère est malade, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. Chaque fois, quelques minutes après minuit, un monstre apparaît sous la forme d'un arbre gigantesque qui apporte avec lui l'obscurité, le vent, les cris. Le monstre vient chercher quelque chose de très ancien et de sauvage. Il veut connaître la vérité...

Extrait

Il chassait ces pensées hors de son esprit mais elles revenaient sans cesse et il lui fallait encore les chasser. Au bout d'une éternité, il finit quand même par sombrer dans le sommeil, mais il ne s'en rendit vraiment compte que lorsque le cauchemar arriva.

Mon avis

Avant de vous partager mon avis sur ce roman, je trouve important que vous puissiez lire la note de l'auteur qui se trouve en tout début de ce livre, afin de comprendre ce qui l'a amené à rédiger "quelques minutes après minuit". Comment le destin a uni Patrick Ness à Siobhan Dowd pour cette aventure littéraire. L'histoire de ce livre débute avant sa rédaction et elle est déjà très belle.

Note des auteurs

Je n'ai jamais eu la chance de rencontrer Siobhan Dowd. Je la connais comme la plupart d'entre vous à travers ses livres magnifiques. Quatre romans électrisants pour jeunes adultes; deux publiés de son vivant, deux après sa mort trop précoce. Si vous ne les avez pas lus, dépêchez-vous de combler cette lacune.

Ce livre aurait été son cinquième. Elle avait les personnages, une ébauche, et un début. Ce qui lui manqua, malheureusement, ce fut le temps.

Quand on m'a demandé si je pouvais envisager de tirer un livre de son travail, j'ai hésité. Ce que je ne ferais pas ce que je ne pouvais pas faire c'était écrire un roman qui aurait inité sa voix. Je ne lui aurais pas rendu service, ne au lecteur, et encore moins à son histoire. Je ne pense pas qu'une bonne littérature puisse naître de cette façon.

Mais l'intérêt des bonnes idées, c'est qu'elles en engendrent d'autres. Avant même d'y songer consciemment, les idées de Siobhan m'en suggérèrent de nouvelles, et je me mis à ressentir ce fourmillement que tout écrivain attend: le besoin de commencer à poser les mots sur le papier, le besoin de raconter une histoire.

J'avais et j'ai encore l'impression d'avoir reçu le témoin dans une course de relais, comme si un écrivain particulièrement remarquable m'avais donné son histoire et dit: "Vas-y, prends-la et cours. Secoue le monde." Alors c'est ce que j'ai voulu faire. En chemin, je n'ai obéi qu'à une seule règle de conduite: essayer d'écrire un livre que Siobhan aurai aimé. Aucun autre critère n'a réellement comté.

Maintenant, l'heure est venue de vous tendre le témoin. Les histoires ne s'achèvent pas avec les écrivains, quel que soit leur nombre en début de course. Voici ce que Siobhan et moi nous avons conçu.

Alors allez-y prenez-le. Courez. Secouez le monde.


Mon avis (suite)

Comme pour "Nos étoiles contraires" je suis allée vers ce roman à reculons car comme certains d'entre vous le savent déjà, je suis très sensible aux histoires tristes, alors j'ai tendance à les éviter. Mais suite à de nombreuses chroniques et réactions de mes copinautes sur les réseaux sociaux ma curiosité l'a emporté. C'est donc avec une petite angoisse que j'ai un jour tourné la première page de "Quelques minutes après minuit".

Le sujet de fond a beau être très réaliste l'auteur nous entraîne au-delà de la conscience humaine avec une efficacité sans équivoque. A la base destiné à un public jeune, le style littéraire de ce roman se veut clair et abordable, cependant ne vous y méprenez pas, il fera le bonheur de tout adulte appréciant une plume professionnelle et aboutie.

Un sujet très dur sert de tremplin pour nous entraîner dans les traumas, peurs et dénis que l'être humain peut ressentir et mettre en place lorsque cela est nécessaire. A la fois, un peu terrifiant et glaçant mais également touchant et profond ce roman m'a bousculé et émue.

En conclusion, placez un petit mouchoir en guise de marque page pour lire ce livre, il devrait vous être de grande utilité à un moment ou un autre.
 

UPDATE 100% MANGA (MI-JUILLET 2018)


CHRONIQUE

Perfect World 1
Josei / Romance - Social
 


Dessin: Rie Aruga

Scénario: Rie Aruga
 
Traduction: Chûjo chiharu
 
Éditeur VF: Akata
 
Paru le: 13 octobre 2016
 
Pages: 176
 
Origine: Japon
 
VF: 7 tomes parus (en cours)
 
VO: 7 tomes parus (en cours)
 
Conseillé: 12 ans



Résumé

Tsugumi, a 26 ans, et travaille au sein d'une entreprise de design d'intérieur. Un soir, lors d'une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n'aura la force (et l'envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Mon avis

Perfect world nous plonge dans une thématique très sérieuse et touchante qui est celle du handicap. Un sujet aux facettes et points de vues multiples et variés.

Les sentiments et ressentis des personnages sont exploités à merveille mais on y trouvera également les possibilités et limites du fait d'être en chaise roulante, comme dans le domaine du sport, du travail, la vie quotidienne, le regard de l'autre... Difficultés et force de caractère se marient à merveille pour ce personnage principal masculin qui a très vite su me séduire.

Je suis très touchée par cette histoire et peut-être plus que le commun des mortels car j'ai moi-même une épée Damoclès au-dessus de ma tête depuis que j'ai appris que je suis atteinte de sclérose en plaque. Il est donc très facile pour moi de m'identifier à Tsugumi.

J'ai adoré cette histoire par le scénario, la thématique, les personnages, les dessins... ce manga a tout pour lui et il fait partie de mes coups de cœur pour ce premier semestre 2018. Je le recommande vivement à tous ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de le lire.
 

CHRONIQUE

To your eternity (tome 1)
Shonen / aventure - Fantastique
 

Dessin: Yoshitoki Oima

Scénario: Yoshitoki Oima
 
Traduction: Thibaud Desbief
 
Éditeur VF: Pika
 
Paru le: 19 avril 2017
 
Pages: 192
 
Origine: Japon
 
VF: 6 tomes parus (en cours)
Tome 7 attendu pour le 19 septembre 2018
 
VO: 7 tomes parus (en cours)
 
Conseillé: 12 ans
 
 
 Résumé
 
Une mystérieuse sphère a été déposée sur Terre. Elle peut adopter la forme de tout ce qu'elle touche. La mort ne peut la vaincre. D'abord simple pierre, elle va prendre l'apparence d'un loup qui a succombé à ses blessures et faire la rencontre d'un jeune garçon abandonné de tous...
 
Ici débute un voyage éternel...
Mon avis
 
Je découvre Oima Yoshitoki avec ce premier tome de "To your eternity" car je n'ai pas encore lu "The silent voice" qui a eu un franc succès.
 
Un univers original traitant de plusieurs thématiques comme l'immortalité et les rites dévoués aux Dieux. J'ai très rapidement été intriguée par cette mystérieuse sphère et plus on avance dans la lecture et plus on se pose des questions.
 
Si dans un premier temps nous suivons cette entité étrange, arrivé à mi chemin du manga nous allons rencontrer la petite March dont l'avenir est bien compromis. Je me suis attachée comme une dingue à ce personnage mignon et fort à la fois.
 
Ce manga regroupe tout ce qu'il faut pour séduire le lecteur. J'ai ressenti une panoplie d'émotions en le parcourant. Passant par le rire,  la colère,  la tristesse... tout en maintenant un très bon suspens le tout accompagné de dessins très détaillés.
 
Heureusement que j'ai déjà en ma possession le tome 2 que j'espère lire très bientôt car j'ai hâte de savoir ce qui va se passer.



CHRONIQUE

Vices
Thriller - Policier
Gipsy Paladini
Editions Fleuvenoir
Paru le 9 novembre 2017
408 pages

" Fais tout de même attention. C'est quand on baisse la garde que les chiens attaquent. "
 
Le temps où Marie se rêvait en justicière insoumise appartient au passé. Arrachée à sa campagne natale, condamnée aux artères viciées de la ville qui accueille la Brigade des jeunes victimes, où elle officie en tant que lieutenant, la jeune provinciale avale des couleuvres. Car sur le terrain, la justice est un concept. Suicides, harcèlements, disparitions, viols... Et comme si la cruauté du monde ne suffisait pas, Marie doit au plus vite se faire une place au sein d'une équipe de flics à vif.

Qui est l'homme dont Zolan crie le nom chaque nuit ? D'où vient cette fureur qui dévore Sophie ? Pourquoi, chaque premier jeudi du mois, le commandant reçoit-il toujours la même carte postale ? Voilà autant de secrets dissous dans les ténèbres urbaines au fond desquelles Marie espère enterrer le sien...
 

Extrait
 
Il me tire du véhicule, me dépoussière les épaules. C'est grotesque. Je suis crasseuse. Il reste planté devant moi, comme s'il cherchai à me dire quelque chose. Finalement, il hausse les épaules et me tourne le dos.
 
Le crissement des pneus résonne encore dans mes oreilles quand je reconnais le portillon du jardin, le pommier, les primevères, la résidence de Konrad Wuensch et les plantes derrière les fenêtres de mon duplex. Alors, je comprends que malgré ma volonté, jamais je ne réussirai à me suicider.
 
La seule manière pour moi de survivre, c'est de la tuer.
 
Mon avis
 
Lorsque j'ai pour la première fois entendu parler de Gipsy Paladini ce fut au festival "Lausan'noir" et en ces thermes "Gipsy Paladini est une femme qui écrit comme un homme". Je ne m'attendais pas à me retrouver face à une femme très féminine lorsque je me suis approchée pour me faire dédicacer son roman "Vices". Comme quoi l'habit ne fait pas le moine. (vous pourrez vous en rendre compte par vous-même avec la photo ci-dessous).
 
Et je confirme. L'autrice retire ses gants blancs et ses talons aiguilles à l'heure de passer en mode pro et c'est extraordinaire. Le contraste entre la personne et sa plume est foudroyant. Le récit est cru, sans détours, d'un réalisme époustouflant.
 
Passons maintenant au contenu du roman qui nous intéresse aujourd'hui. Une ambiance très polar, sombre et efficace englobe les protagonistes de ce livre. Des personnages bien travaillés et très réels aux secrets bien enfouis, pourchassant leurs propres démons tout en faisant face à des enquêtes des plus réalistes (deux enquêtes) et cela donne une crédibilité à toute épreuve. Des faits divers que l'on pourrait lire dans n'importe quel quotidien et cela touche, "bang", cela vous révolte, vous attriste, vous émeut...
 
Un roman à double suspens. Premièrement les enquêtes en elles-mêmes sur le terrain et en parallèle les secrets de Marie, Zolan et les autres, qui ne sont toujours pas révélés à ce jour, oui oui il y a une suite qui est prévue. L'autrice a su laisser ses lecteurs au chaud trépignants d'impatience dans l'attente de connaître la suite de "Vices".
 
 

CHRONIQUE

Love under arrest 1
Maki Miyoshi
Éditions Delcourt Tonkam
Paru le 7 février 2018
192 pages
 

Manga - Shojo
 
Comédie - Romance 

VF: 2 tomes (en cours)
 
Tome 3 attendu pour le 22 août 2018
 
VO: 12 tomes (en cours)
 
Conseillé 12 ans

  
Résumé
 
Kako est invité par sa meilleure amie Mikado à une soirée de rencontres. Elles ont pour consigne de se faire passer pour des filles de 22 ans. Pendant la soirée, Kako fait la connaissance de Kouta, 23 ans, et un lien très fort se crée entre eux. Ils vont passer une soirée merveilleuse, jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle a 16 ans et elle, qu’il est un jeune policier fraichement sorti de l’académie
 
Points forts de la série
 
Love under arrest (P to JK en version originale) est un phénomène au Japon, les 5 premiers volumes se sont vendus à 1 200 000 exemplaires et ont dépassé les 2 600 000 exemplaires à la sortie du volume 8. Un film est sorti en salles en mars 2017 au Japon. Love under arrest a aussi remporté le prix du meilleur Shojo manga de l’année 2017 au Prix annuel du meilleur manga. En 2014, il avait déjà reçu ce prix au « Nationwide Bookstore Employees », un prix décerné par les libraires japonais.
 
Mon avis
 
Ce manga m'a attiré dès sa sortie par son originalité. Le fait que le personnage masculin soit policier m'a paru être une bonne idée pour exploiter une histoire avec une multitudes de possibilités dues à ce métier à risque.
 
Pour ce premier tome aucune longueur mais bien au contraire un démarrage rapide avec une révélation finale assez incroyable. Je me demande sincèrement qu'est ce qui va se passer dans les tomes suivants. Je soupçonne une suite où tout ne vas pas se passer comme prévu pour nos deux personnages principaux. L'avenir me le dira et j'ai vraiment hâte de le découvrir.
 
En conclusion, une série fort intéressante autant dans les illustrations qui montrent super bien les émotions des personnages ainsi que dans le scénario à la fois amusant et romantique. J'ai passé un très bon moment de lecture.

CHRONIQUE

Good Morning Little Briar-Rose 1
Manga - Shojo
Romance - Tranche de vie

VF: 4 tomes (en cours)
VO: 6 tomes (terminée)
Conseillé 12 ans
Megumi Morino

Editions Akata

Paru le 12 octobre 2017

188 pages

Parce qu’il souhaite prouver à son père qu’il pourra arrêter ses études à la sortie du lycée, le jeune Tetsu a commencé à travailler comme employé de maison pour la prestigieuse famille Karasawa. à la demeure surnommée « la maison au sommet de la colline », le lycéen se doit de respecter une seule règle : ne pas surtout pas s’approcher de la petite annexe du jardin, dans laquelle réside cloîtrée la jeune fille malade de la famille Karasawa. Pourtant, un jour, son regard croisera celui de la mystérieuse Shizu. Aussitôt attiré par son sourire empli de tristesse, Tetsu se permet alors de braver l’interdit... Il ne s’imagine pas encore les nombreux secrets qui entourent la jeune fille. Qui est-elle vraiment ?

Mon avis

Mon avis au sujet de ce Shojo de genre romance - tranche de vie pourrait (mais pas que... à mon avis) se résumer à Wouahou!!! mais je vais tout de même vous expliquer pourquoi.

Le suspens est au rendez-vous et pas qu'un peu. Pourquoi cette jeune fille vit-elle à l'écart de sa famille et de la société. Pourquoi a-t-elle un comportement étrange et déroutant?

Au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire certaines zones d'ombre paraissent s'éclaircir jusqu'à ce que l'on se rende compte qu'il n'en ai rien.

Les dessins sont pas mal mais c'est avant tout le côté psychologique de ce manga avec toile de fond un domaine où notre personnage masculin principal travaille, qui mène la dance et qui garde le lecteur en haleine.

En conclusion, j'ai une envie brûlante de me précipiter chez mon libraire pour me procurer la suite et vous donne rendez-vous en fin de série pour avis global.
clic pour la vidéo de présentation

CHRONIQUE

 
Legendary Love 1
Manga - Shojo
Romance - Fantastique
VF: 1 en cours
Tome 2 attendu pour le 17 septembre 2018
VO: 5 terminé
Recommandé 12 ans
 
Kieiko Sakano
 
Editions Soleil manga
 
Paru le 2 mai 2018
 
192 pages
 
Saki Yamato a été élevée par sa mère, une grande fan du roman chinois Hoshin Engi. Lycéenne plutôt ordinaire, elle semble cependant posséder une puissance surhumaine. Elle est également à un âge où l’on s’inquiète de ne pas avoir de petit ami. En tombant sur un vieux parchemin, Saki se retrouve happée dans le monde de Hoshin Engi. Sauvée des eaux par un beau garçon, elle découvre que le fameux héros de cette fiction est très loin de ce que raconte sa légende. Et si c’était elle, l’héroïne de ce récit fabuleux ?
 
Mon avis
 
J'ai plongé dans cette nouveauté sans trop savoir à quoi m'attendre et malgré un début un peu laborieux où l'on apprend à connaître l'univers de cette légende chinoise, j'ai très vite été intriguée et séduite par l'histoire, les dessins et les personnages.
 
Un début de série très intéressant et original avec pas mal d'humour. Le tome s'achève par une décision que Saki Yamato se voit contrainte de prendre et cela donne envie de s'avoir quels vont en être les conséquences pour tous les personnages de cette série y compris ça mère.
 
En conclusion, une très agréable surprise avec cette nouveauté, vivement le tome 2.

CHRONIQUE

Takane & Hana 1
Manga - Shojo
Comédie - Romance
VF: 9 tomes (en cours) Tome 10 attendu pour le 22 août 2018
VO: 10 tomes (en cours)
Conseillé 12 ans
 
Yuki Shiwasu

Editions Kazé

Paru le 22 juin 2016

192 pages.
 
Hana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa sœur lors d’une rencontre arrangée ! Présentée à l'héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance. N’y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu’il en redemande !Elle a un sacré caractère… et il aime ça !

Mon avis

Après en avoir beaucoup entendu parler j'ai enfin découvert la série Takane & Hana de Yuki Shiwasu.

Ce shojo de genre comédie-romance n'échappe pas aux clichés du genre mais j'avoue avoir passé un super moment de lecture en compagnie de nos deux personnages principaux.

En effet les dessins assez sympas accompagnent un scénario divertissant et plein d'humour appuyé par les personnalités très contraires du couple phare. Hana se diverti des leçons qu'elle inflige à Takane alors que celui-ci croit tout pouvoir obtenir sans problème grâce à son argent, sa prestance et son rang social. Le caractère bien trempé de la jeune fille paraît plaire à ce Don Juan que rien n'arrête.

Le seul bémol en ce qui me concerne est que je constate à nouveau le cliché de l'homme mûr face à une jeune fille de 16 ans et il me semble que cela revient assez souvent dans les mangas, j'dis ça, j'dis rien...

En conclusion, un bon début de série avec ce premier tome que j'ai beaucoup apprécié.

CHRONIQUE

Fûka 1
Manga - shonen
Tranche de vie - Musique
VF:  8 tomes (en cours)
Tome 9 attendu pour le 11 juillet 2018
VO: 20 tomes (terminée)
Conseillé 12 ans
Seo Kouji
Editions Pika
Paru le 15 mars 2017
192 pages.
 
Après le départ de ses parents pour les États-Unis, Yû commence une nouvelle vie à Tokyo avec ses trois sœurs. Le lycéen passe son temps sur un célèbre réseau social avec son smartphone plutôt que de se faire des amis. Sa rencontre avec Fûka, une jeune fille au caractère bien trempé, qui se balade des écouteurs vissés sur les oreilles, parle fort et dit ce qu’elle pense, va bouleverser son quotidien. Alors que tout semble les séparer, Yû se lie d’amitié avec la jeune lycéenne qui a bien du mal à combler le vide qu’elle ressent dans sa vie ! Le jeune homme l’aidera-t-il à prendre son envol et à enfin trouver sa voie ?

Mon avis

Ce premier tome a su me séduire par de multiples aspects.

Hormis les dessins que j'aime beaucoup, il aborde des sujets comme la dépendance aux réseaux sociaux qui nous font passer à côté du moment présent étant donné que nous sommes vissés à nos téléphones portables quasiment H24, les rêves, l'amitié... tout cela avec comme toile de fond la thématique de la musique.

Comment ne pas développer de la sympathie pour nos deux personnages principaux qui malgré le fossé qui les séparent promettent une évolution de personnages intéressante.

En conclusion, un manga fort intéressant dans ce premier tome autant par son scénario que par les dessins et la personnalité des personnages. J'ai hâte de lire le tome 2 qui attend sagement dans ma pile à lire.
 

CHRONIQUE

Faut que je vous raconte
Récit
Christine Rossier
Éditions Le Cadratin
Paru en 2017
120 pages
 
Pour vous situer un peu l'histoire, il s'agit de quelques gaillards, tout bonnards, qui se retrouvent le samedi ou le dimanche et partagent un verre ensemble. Parce que après tout, le vaudois n'est pas sauvage. Il lui va bien de s'associer à ses amis pour s'occuper des affaires du monde et en débattre. Et pis les hommes, ça aime parler des femmes et vice versa.  Les batoilles se trouvent dans les deux camps. Chacun a des souvenirs pas toujours commodes à se remémorer.

Alors ça fait que si vous lisez ça, faut pas être trop regardant sur ce qui y est raconté. C'est tout pour rigoler. Faut pas prendre les choses au sérieux. Ces lulus qui pedzent, ça n'a rien de grave à redzipéter. Ils ne cherchent pas rogne. Même si les petits secrets qu'on ne devrait pas partager sont toujours les plus intéressants à connaître et alimentent toutes ces béthanies.

Aux heures de l'apéro, tout ce qui est dit est à la fois vrai et à la fois faux. Comme dans ce livre. Coquin de sort, on sait bien qu'après trois décis, une tige de blé ressemble à un baobab...

Ces pages racontent la vie à la campagne et l'amitié partagée entre personnes que souvent tout oppose. Elles disent aussi beaucoup de la solitude qui, devant le rire, ne peut que se replier.


Extrait

Belle audace que de vous plonger dans ces lignes, vous qui tenez ce texte sous vos yeux amicaux.

Je vous en félicite, tout le monde n'est pas aussi courageux.

C'est un peu comme ceux qui osent entrer dans un petit bistro ou ceux qui sont trop timides pour y venir.

Et vous, vous osez!
 
Mon avis
 
Encore un petit bonbon qui m'a été offert par l'autrice Christine Rossier et je la remercie encore pour la confiance qu'elle m'a témoigné en me faisant parvenir son livre.
 
Une petite friandise toute douce et délicieuse que j'ai pris le temps de savourer car je reste sous le charme de cette plume qui me transporte et qui de mon avis de simple lectrice caresse la justesse de la phrase, la beauté du mot et la sensibilité des cœurs.
 
Une histoire simple et populaire dans un cadre Helvétique comme je les aime tant, ont fait de ma lecture un moment plus que agréable et relaxant aux côtés de personnages que je pouvais sans mal imaginer étant de ceux que l'on croise tous les jours autour d'une table dans n'importe quel bistro de quartier.
 
J'ai un vrai coup de cœur pour cette autrice et je ne peux que vous la recommander.


CHRONIQUE - Jusqu'à ce que nos os pourrissent

Shonen Suspens - Fantastique   Dessin : Yae Utsumi Scénario : Yae Utsumi Traduction : Silvestre Jean-Benoit Éditeur VF : Pika ...