Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

Paris Gilles

 
Né le 5 avril 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris entre dans la vie active après son bac.
Serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossier de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior, il intègre à dix-huit ans le Ministère de la Jeunesse comme
documentaliste.

Puis il crée et dirige la société APS, un argus de la presse spécialisée dans le spectacle, agence qu'il déplace chaque année au Festival de Cannes.

Après cinq ans, il décide de prendre le large et voyage toute une année pleine en Afrique et en Grèce.
 
A son retour, il devient pigiste pour de nombreux journaux, Elle, Le Figaro Magazine, Femme, Pariscope, Maison Française, Libération, Le Nouvel Observateur où il signe des articles sur le cinéma, la musique et des personnalités.

Il entre parallèlement dans l'édition, d'abord comme attaché de presse aux éditions 13 (Groupe Carrère), puis comme directeur du service de presse de Jean-Claude Lattès pendant sept ans, et directeur du service de presse des éditions Plon, pendant dix ans.

Depuis 2006, il dirige une agence de communication qui porte son nom, spécialisée dans l'édition, et qui s'ouvre également sur la musique, les expositions et les spectacles.
 
En 1991, il publie son premier roman Papa et maman sont morts aux éditions Point-Virgule (Seuil), réédité en Point-Seuil le 19/01/12

En 2002 Autobiographie d'une Courgette sort chez Plon pour lequel Gilles Paris reçoit le Prix de la Mairie du XVIIème.

Au pays des kangourous, son troisième roman est publié aux éditions Don Quichotte (parution le 19 janvier 2012).
 
Site officiel
 
 

Marc Voltenauer

 
 Né d’une mère suédoise et d’un père allemand en 1973 à Genève, j’ai passé mes vingt premières années à Versoix au bord du lac Léman.
Deux domaines ont accompagné mon quotidien durant mon enfance et mon adolescence : le foot et la paroisse.
Ma carrière de footballeur au FC Bayern étant restée à l’état de rêve de gamin, je me suis orienté vers une vocation de pasteur. Avec mon grand-père évêque au sein de l’Église luthérienne en Suède, j’avais de bonnes prédispositions.
C’est ainsi qu’après avoir obtenu ma maturité au Collège Sismondi, j’ai entamé des études de théologie à l’université de Genève. Au cours de ma formation, j’ai commencé à travailler en tant que co-responsable d’un foyer d’étudiants aux Unions Chrétiennes de Genève. Ma licence en poche, je me suis vu confier le poste de secrétaire général.
Puis un premier tournant après huit ans. La carrière de pasteur mise entre parenthèses, j’ai opté pour un poste dans les Ressources humaines au sein de la Banque Cantonale de Genève.
Après huit années enrichissantes et bien remplies à la BCGe, deuxième tournant. Avec mon ami, nous avons décidé de réaliser un de nos rêves (oui nous en avons d’autres !) : voyager autour du monde  !                
Deux années mémorables à découvrir sur www.enquetedumonde.ch.
Au retour, troisième tournant. Le monde de la pharma m’ouvre ses portes où je suis maintenant responsable adjoint au niveau de la conduite des filiales au sein des pharmacies Sun Store.
C’est là que l’aventure de l’écriture a commencé…
 
Site officiel
 
 
 

Feuz Nicolas

  

Né en 1971 à Neuchâtel/Suisse, Nicolas Feuz a étudié le droit à l'Université et obtenu le brevet d'avocat, avant d'être élu en 1999 comme juge d'instruction, puis en 2008 comme président du collège des juges d'instruction, et enfin en 2011 comme procureur de cette petite République helvétique. Marié et père de deux enfants, il s'est lancé dans l'écriture de romans noirs en 2010.
Là où certains de ses proches voyaient de longue date un moyen de laisser éclater au grand jour une imagination sans limites, d'autres y verront peut-être une sorte d'autodébriefing face à toutes les horreurs que la police et la justice pénale doivent affronter au quotidien : une réalité souvent plus sombre et plus "cash" que dans bien des fictions se voulant réalistes...
 
 
 
 


Site officiel
 

CLUB DE LECTURE Août 2020