Lectures et petites chroniques de Sandra mais pas que...

CHRONIQUE - Table pour trois à New York

Elie Bernheim
Contemporain
Éditions Slatkine
Paru le 23 mars 2020
290 pages



Elle sait tout de lui…
Il a son jardin secret…
Elle ne devrait pas se fier aux apparences…

Gabriel et Norah s’aiment depuis dix ans. Il est l’étoile montante de la gastronomie française – elle est une talentueuse trompettiste.
Parallèlement à leurs carrières, ils ont édifié une forteresse de tendresse et d’amour autour de leurs deux enfants. Une vie parfaite… ou presque…


Mon avis


Voici le premier roman de Elie Bernheim. Rédigé sous la forme d'un journal intime il propose au lecteur un voyage entre New York et Paris à travers l'univers des différents protagonistes.

Accessible et sans prise de tête, la lecture avance très rapidement grâce aux chapitres courts et aérer ainsi qu'à la plume très agréable de l'auteur.

Le message "Ne pas se fier aux apparences" est bien passé en ce qui me concerne. J'ai trouvé l'histoire qui le porte simple mais efficace. Néanmoins, il m'a manqué de la chair et de l'émotion. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. J'ai trouvé Norah trop passive face à la situation et j'aurais aimé un Gabriel plus révolté. 

En conclusion, une bonne petite lecture au message intéressant mais qui à mon goût a manqué de profondeur.




CLUB DE LECTURE



INTRODUCTION


Bonjour à toutes et à tous,



Cela fait un certain temps que l'idée de créer un club de lecture me trotte dans la tête et j'ai finalement décidé de tenter l'expérience.


Tous les quinze du mois environ, je proposerais deux ouvrages pour le mois suivant et nous pourrons ensuite en discuter lors d'un live sur YouTube. Vous pourrez évidement ne lire que l'un des ouvrages ou les deux.

J'espère que cette petite nouveauté, nous donnera l'occasion de mieux nous connaître ainsi que d'échanger autour de la littérature.

Que vous ayez lu les ouvrages lors de la lecture commune dans le club ou dans le passé vous êtes les bienvenus lors de ces live pour partager votre avis et vos ressentis.

J'espère vous retrouvez nombreux lors de la première édition qui se déroulera en juin 2020.

Belles lectures à tous et à bientôt

Lien vers le groupe FACEBOOK c'est ICI

JUIN 2020



NOUVELLE LECTURE - Une longue impatience

GAËLLE JOSSE
Contemporain
Littérature française
Paru le 4 janvier 2018
Éditions Noir sur Blanc (Notabilia)

Ce soir-là, Louis, seiza ans, n'est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l'attente, par l'absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille. Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu'elle offrira pour son retour.
Telle une tragédie implacable, l'histoire se resserre sur un amour maternel infini.



Une fois n'est pas coutume mais j'avais envie de vous parler de ma lecture en cours. Partager avec vous mes motivations quant au choix de ce roman.

J'ai lu "Les heures silencieuses" de la même autrice en début d'année. Charmée par sa plume qui réussi à transmettre en douceur des émotions fortes, il me tardait de reprendre contact avec Gaëlle Josse à travers l'un de ses récits.

J'ai donc choisi sous les conseils de mon amie Laurence de m'aventurer dans "Une longue impatience". J'espère y retrouver un moment de lecture délicieux.



CHRONIQUE - Agatha Raisin 1 / La quiche fatale

M.C. BEATON
Policier
Éditions Albin Michel
Paru en juin 2016
320 pages


Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour gouter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.

Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !

Mon avis

Je suis une fan inconditionnelle d'Agatha Christie et j'ai pensé que cette série était faite pour moi mais entre Agatha Raisin et moi, cela n'a pas été une mince affaire. Je suppose que cela provient du fait que j'avais mis la barre très haute. Après être arrivée à la moitié du roman, n'y trouvant pas le plaisir que j'attendais de cette lecture,  je l'ai abandonnée. J'étais tellement déçue de ne pas avoir aimé que finalement j'ai décidé de le reprendre et d'aller au bout de ma lecture.

Je suis contente de l'avoir mis de côté quelques temps car cela m'a permis de le reprendre avec du recul et de finalement apprécier ma lecture. Cela n'a pas été mémorable mais pas horrible non plus. Le style est acceptable et notre héroïne plutôt sympathique. L'enquête tourne un peu en rond mais se trouve être cohérente et simple.

Je lirais avec plaisir le deuxième tome afin de tenter de m'attacher un peu plus à Agatha, j'espère sincèrement que cela scellera notre amitié et que j'aurais plaisir à découvrir les tomes suivants qui sont déjà au nombre de vingt huit plus un hors série.

En conclusion, une petite enquête so british très soft saupoudrée d'humour qui saura remplir son travail sans trop de prises de têtes. Idéal pour se changer les idée lors de ce confinement.

CHRONIQUE - Le jour où j'ai ouvert les yeux

ANAND DILVAR
Développement personnel - Bien-être
Éditions Jouvence
Paru en 2019
128 pages

"Cette vie est pleine de contradictions; nous sommes nés libres, mais nous devons nous efforcer de garder notre liberté et en endosser la responsabilité. Prends ton cas: tu es vivant, mais d'un autre côté, tu ne l'es pas. Les médecins pensent que tu es en état de mort cérébrale, alors que tu es conscient. (…) Tu es encore libre de choisir tes pensées et tes sentiments."

Coupé de tous suite à un accident qui l'à laissé paralysé, le personnage central de ce livre entame une conversation intérieure avec son guide spirituel. Lentement, il fera le choix de la vie et de l'éveil après des années d'illusions.

Ce roman s'apparente à un voyage immobile vers la réalisation de soi et vers un nouvel état de conscience. Il nous invite à profiter davantage de notre entourage, à prendre nos responsabilités dans ce qui nous arrive et à vivre pleinement l'instant présent!

"Une invitation à se mettre en chemin sans attendre, pour célébrer la gratitude et la vie."


Mon avis

Je vous parle aujourd'hui de ce livre que j'ai lu dans le cadre de la masse critique organisée par Babelio. 

Que dire de plus qui ne soit pas déjà mentionné dans le quatrième de couverture? 

Ce tête à tête entre le personnage central et son guide intérieur révèle au lecteur toutes ces petites choses que l'on tend à oublier. Pris dans notre quotidien, dans la course au temps, à l'argent, au pouvoir, à la reconnaissance et j'en passe. Nous oublions très souvent les petits riens si importants à notre bien-être, à notre bonheur, à notre apaisement intérieur.

Le toujours plus et le toujours plus vite aveuglent notre quête de bonheur. Ce livre révèle comment la poudre aux yeux dont notre système nous saupoudre continuellement nous détourne de notre objectif nous faisant croire que c'est ce dont nous avons besoin. Comment nous avons pris l'habitude de reporter ailleurs ce qui est de notre responsabilité, car nous avons toujours eu le libre arbitre et sommes responsables de nos actes ainsi que des conséquences qui en découlent.

Personnellement je n'ai rien appris de ce court roman mais je soutiens les idées et l'enseignement qu'il véhicule car, tout a fait sens en moi. J'y ai trouvé un allié allant dans le sens de mes convictions.

Vivre le moment présent ainsi que le lâcher prise sont deux des sujets abordés parmi d'autres.

En conclusion, un livre bien-être romancé, très accessible et agréable à lire pour tous ceux qui souhaitent ouvrir les yeux.

CHRONIQUE - L'ombre du renard

NICOLAS FEUZ
Policier - Thriller
Éditions Slatkine & Cie
Paru le 22 août 2019
320 pages

Le 16 septembre 1943, sur les hauteurs de Bastia, un convoi SS quitte un couvent avec une mystérieuse cargaison. Chargées sur une barge à destination de l’Italie, les caisses finissent englouties au large du cap Corse. La légende du Trésor de Rommel est née. 75 ans plus tard, un lingot frappé de la svastika réapparaît en Suisse.
Partie de Neuchâtel, l’intrigue acrobatique de ce roman à tiroirs bouscule le lecteur de la Suisse à la France, entre deux époques sombres, hier, aujourd’hui, sur fond d’occupation nazie et de domination mafieuse.

MON AVIS
Voici le deuxième opus de la série Jemsen qui avait débuté avec Le miroir des âmes paru en 2018 également chez Slatkine & Cie, et dont vous trouverez ma chronique ICI.
Je pense être juste en affirmant que j'ai pris le TGV pour la première fois de ma vie en ouvrant ce roman. L'auteur utilise une technique qui emmène le lecteur dans un page turner à la cadence infernale. Difficile de lâcher le livre avant la fin. Des chapitres très courts, entre deux et cinq pages, sans fioritures, dans un style très direct allant à l'essentiel.
Une bonne intrigue, bien ficelée dans laquelle nous allons suivre Jemsen et son assistante jusqu'au dénouement que Nicolas Feuz aura su rendre surprenant comme à son habitude.
Juste un petit bémol qui est personnel mais partagé. J'aime particulièrement laisser traîner mes oreilles lorsque je capte des conversations touchant à la littérature et j'ai souvent entendu ce petit reproche et j'avoue être assez d'accord. En effet si l'auteur a su à nouveau me séduire avec cette intrigue portée par des personnages que j'apprécie, le côté sanglant dans les descriptions trop détaillées à mon goût me séduit un peu moins. (Petit reproche que je pourrais également adresser à bien d'autres auteurs et pas des moindres que je ne vais pas nommer ici). Ceci dit, cela ne m'empêche pas d'attendre avec impatience le prochain roman de l'auteur.
En conclusion, un trajet en TGV de 320 pages avec un suspense coriace, des personnages que j'ai apprécié mais un peu trop de descriptions dans les scènes sanglantes. Je dis tout de même "vivement la suite".

CHRONIQUE - L'étrange Noël de Sir Thomas

COLLECTIF
Nicolas Feuz , Olivia Gerig, Marie Javet
Christelle Magarotto, Olivier May, Catherine Rolland
Éditions Okama
Paru en 2019
400 pages

Des auteurs de talent, issus d’univers littéraires différents, s’associent dans ce recueil pour donner vie à Sir Thomas, personnage fictif et fil conducteur de ces six novellas. Est-il croque-mort, exorciste ou esprit incarné? Partez à la découverte de cet homme énigmatique qui vous emmène dans des contrées où le réel flirte avec le fantastique, en Colombie britannique, en Angleterre, en Suisse, aux États-Unis ou encore dans un parc d’attractions. Ces histoires vous réservent bien des surprises, le mystérieux Anglais coiffé d’un chapeau melon se révélant tour à tour drôle, effrayant, sérieux ou attachant.
Vous voici par ces quelques pages conviés aux festivités de l’étrange Noël de Sir Thomas!

Mon avis

J'ai eu le privilège de lire ce recueil de nouvelles qui a marqué l'arrivée sur la scène littéraire des éditions Okama. Six auteurs qui se sont attelés à élaborer ce livre avec des contraintes d'écriture imposées par l'éditrice Laurence Malè.

Si je ne peux ici vous parler des histoires (et vous le comprenez bien j'en suis sûre), je peux néanmoins vous parler de Sir Thomas qui va prendre vie dans l'imaginaire de chacun des auteurs de manières très diverses et variées, offrant au lecteur six histoires totalement différentes et parfois bien surprenantes.

Le challenge a donc bel et bien été relevé avec brio par les six auteurs rendant ce livre original et intéressant. En effet, partant d'un même point de départ on savoure la créativité que les contraintes d'écriture ont pu inspirer chez ces auteurs. Avec leurs plumes aux styles tous aussi différents que les histoires qu'ils ont élaborés j'ai été agréablement surprise de changer totalement d'univers d'une histoire à l'autre oubliant presque que je me trouvais toujours dans le même bouquin.

En conclusion, bravo aux éditions Okama et aux six auteurs pour l'originalité de cette première parution. Belle réussite!



BH juillet 2020 1